Recul artistique

16 août 2020

Recul artistique

Mon homme trouvait cette réponse assez déprimante mais moi, je la trouve plutôt réconfortante… Pas la peine de rentrer dans un moule, faire du moche comme du beau selon ses capacités… C’est assez réconfortant en soi.

La seule chose qui m’attriste est cette surconsommation d’images où l’artiste, s’il veut en vivre, doit produire sans relâche, quitte à y laisser sa santé. Voilà, c’était mon quart d’heure philosophique !

Blablamentaire (1)

Une femme

24 juillet 2020

Hier, je suis tombée sur un cuicuitage parlant de la page parodique de la Femme sur wikipédia et cela m’a pas mal fait rire (enfin rire malgré le fait que cela soit révélateur d’une réalité cruelle et triste…).

Alors je me suis dessinée pour montrer que je suis une femme… La rousse, la gauchère, la blanche-comme-un-cul, la fille de…, la femme de…., la mère de…, la sœur de…

Une femme

Mais à cela je voulais surtout vous dire une chose : Je m’appelle Vurore, le nom que je me suis choisie à 12 ans quand j’ai commencé à réellement dessiner. J’ai un passé, une histoire, des amis, des ennemis (enfin, je pense qu’ils se foutent complètement de moi, ce seraient plutôt des « non-amis »). Je suis sans aucun doute invisible pour la majorité des gens mais cela ne m’empêche pas d’être Vurore, une passionnée un peu (trop) solitaire.

Soyez vous-même, portez votre nom, votre identité, avec fierté. Nous naissons tous avec un sexe mais ce n’est pas cela qui doit nous définir, c’est toute notre histoire et nos choix qui doivent le faire.

(et juste pour vous dire mais… c’est la première fois que je me dessine avec mes tâches de rousseur…)

 

Blablamentaire (5)

BD – Jusqu’au Grand Passage

19 juin 2020

Je réalise que je ne vous ai même pas prévenu de la chose ! La BD « Jusqu’au Grand Passage » est disponible en lecture en ligne via Mangadraft ! Les premières pages ont fini par sortir !

Jusqu'au Grand Passage

Pour la petite histoire, cette BD est issue du jeu de rôle La Marche des Âmes, un jeu qui se faisait sur forum et qui se déroulait dans le monde de Gatese, à Prèbe. Esiteray était mon personnage et Nuneshka, celui de ma sœur. La pauvre, je ne sais pas comment j’ai pu l’entraîner là-dedans !

Jusqu'au Grand Passage - personnages

L’histoire ne s’est jamais vraiment terminée mais j’ai eu assez de temps pour l’imaginer un peu. Il faut dire que cette histoire a 15 ans au moins ! Je ne pensais pas la faire en BD mais petit à petit, en retrouvant toutes les notes, j’ai eu envie de redonner à ce jeu de rôle l’esprit que j’avais voulu lui donner au départ : un moment agréable à passer ensemble.

On aura le temps d’en discuter au fur et à mesure que je publie de nouvelles planches ! Abonnez-vous pour ne rien louper (je peux être parfois lente pour promouvoir) !

Blablamentaire (0)