Une femme

24 juillet 2020

Hier, je suis tombée sur un cuicuitage parlant de la page parodique de la Femme sur wikipédia et cela m’a pas mal fait rire (enfin rire malgré le fait que cela soit révélateur d’une réalité cruelle et triste…).

Alors je me suis dessinée pour montrer que je suis une femme… La rousse, la gauchère, la blanche-comme-un-cul, la fille de…, la femme de…., la mère de…, la sœur de…

Une femme

Mais à cela je voulais surtout vous dire une chose : Je m’appelle Vurore, le nom que je me suis choisie à 12 ans quand j’ai commencé à réellement dessiner. J’ai un passé, une histoire, des amis, des ennemis (enfin, je pense qu’ils se foutent complètement de moi, ce seraient plutôt des « non-amis »). Je suis sans aucun doute invisible pour la majorité des gens mais cela ne m’empêche pas d’être Vurore, une passionnée un peu (trop) solitaire.

Soyez vous-même, portez votre nom, votre identité, avec fierté. Nous naissons tous avec un sexe mais ce n’est pas cela qui doit nous définir, c’est toute notre histoire et nos choix qui doivent le faire.

(et juste pour vous dire mais… c’est la première fois que je me dessine avec mes tâches de rousseur…)

 

1 réflexion sur « Une femme »

  1. Alors que je pense que tellement te les jalouse !! XD
    (tes tâches de rousseur^^).
    (même si ça doit avoir des inconvénients, c’est stylé =-o).

    Être juste une personne sans pressions selon son sexe, ce serait bien ^^ » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *